lundi 10 septembre 2012

aujourd'hui contenu et contenant 2 (211-155)

Lire la consigne, mettre en route la recherche d’idées qu’on souhaite évidemment voir affluer au pluriel, car il vaut mieux avoir à trier, sélectionner n’est-ce pas que creuser la pierre sèche et dure de l’inspiration, ensuite passer le cap de l’écran, discrétion ou révélation, et puis non, changer et finalement s’embarquer, hisser les voiles ou tisser la toile, laisser couler les mots à partir de l’idée source, l’idée racine et laisser lentement émerger un feuillage qui, compte tenu du contenant, sera restreint en contenu et n’excèdera pas, si la consigne est - pour une fois et exceptionnellement-  respectée, cent mots. 

2 commentaires: