lundi 17 septembre 2012

aujourd'hui dommage ( 218-148)


J’ai eu vraiment très peu de temps pour prendre au mot la consigne du jour, j’y ai pensé pour éviter la prise de bec comme la prise de tête. 
En cours de journée, dans de petits espaces, rares moments libres.
J’ai déambulé dans les regrets. 
Tout ce qu’on aurait pu faire, qui ne l’a pas été… La vie qu’on mène comme une possible promesse non remplie. Celles qu’on n’a pas menées. Les projections. On a vu le futur, on oubliera le passé ? Les choix. Cela ne m’a pas mené bien loin ! 
Mais je ne pouvais vraiment pas imaginer ma présence écrite quotidienne sans dommage.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ah pas du tout ! En relisant, ce que j'ai écrit est mal foutu...
      La déambulation fut mentale, dans la consigne "dommage / regret(s)", le tout dans un emploi du temps extrêmement rempli d'une excellente journée !

      Supprimer