lundi 29 octobre 2012

aujourd'hui douleur (260-106)

Les goûts, les couleurs, les cous, les douleurs, les doux, les couleurs, les coûts des douleurs... Si les grandes douleurs sont muettes, alors les petites douleurs sont sourdes ? et le cinéma sourd ? Il n'y aurait pire aveugle que celui qui ne veut entendre  ?  Et il serait possible d'avoir une confiance sourde ? de parler d'une voix aveugle ? d'être muet comme un pot ? d'être aveugle comme une carpe ?
Suffit. Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille ! 

2 commentaires:

  1. Tu devais jubiler sur ton clavier, en écrivant ce billet. (ceci n'est pas une contrepèterie!)

    RépondreSupprimer