lundi 17 décembre 2012

aujourd'hui un pli (309-57)


Après un samedi et dimanche plus qu'humides, chassé le (u), parti le (e).
Reste Pli.
Si c'est celui pris ces derniers temps, celui des affaires courantes (si bien nommées puisque ...je cours !), alors ce sera un des plis du temps que je ne déplie pas.
Si je le faisais, j’aurais sans mal de quoi dépasser les 1440 minutes quotidiennes… Avec une actualité professionnelle chargée, certes mais pas elle seule, et je dois l'avouer, toujours aussi passionnante, où plaisir n'est pas non plus un gros mot.
Vous comprendrez donc pourquoi je n'ai pas prévu le moindre petit origami en ce jour, et la raison pour laquelle je ne jouerai pas aux cartes. Je n'irai pas non plus sur le terrain en quête d'hypothétiques couches géologiques - à moins qu'émergent des pédagogies fossilisées - et je n'informerai d'ailleurs personne de tout cela par voie postale.
Je déplie seulement ce billet.
Et comme c'est déjà l'heure du repli...


4 commentaires: